Quand La Marianne mahoraise fait scandale

Une marque de prêt-à-porter mahoraise a choqué en détournant l’image de Marianne dans une publicité. Celle-ci fait également office de commentaire politique à charge sur la récente départementalisation. (avec Brenna Daldorph)

Mayotte est devenu le jeudi 31 mars 2011, le 101e département français. Pour fêter ce premier anniversaire, la marque de prêt-à-porter Pardon! a lancé une publicité provocatrice mettant en scène une Mahoraise imitant l’attitude de la Marianne du tableau de Delacroix, La Liberté guidant le peuple.
Seulement, dans la publicité (qui permet également à la marque de fêter son quatrième anniversaire et de faire le buzz avant l’été), cette Marianne revisitée porte un masque m’sindzano, typique de l’île de Mayotte, traditionnellement utilisé pour se protéger du soleil, et une robe Pardon! qui laisse voir sa poitrine. Une représentation qui a choqué certains Mahorais, sur une île à dominante musulmane et adepte d’un code vestimentaire plutôt strict.

Et surtout, cette Marianne ne brandit pas une baïonnette, mais un… balai. « Est-ce une représentation négative de la femme et de la femme noire, en particulier ? Ou cela symbolise-t-il une femme qui se libère des diktats d’une société qui tend à la réduire à son rôle de mère et de maîtresse de maison ? » s’interroge un journaliste duMayotte Hebdo.

3693Photo D.R.Le manager des magasins Pardon!, Peter Mertes, a donné une toute autre réponse à la question : « Mayotte est une belle île, mais elle est trop sale. Nous devons la nettoyer pour promouvoir le tourisme. »
Pardon! est une habituée des polémiques sur la départementalisation. Au final, craignant pour ses affaires, la marque a décidé de couvrir le sein litigieux. Mais sans retirer le sous-titre frondeur qui accompagne la publicité et raille le référendum de 2009.

Source: Le Figaro

Advertisements

About EchoCulture.org

Echo Culture, créée en juin 2011 à Providence, Rhode Island (USA), est une association haitienne d’échanges culturelles, apolitique et à but non lucratif. Elle a pour mission de promouvoir l’art et la culture à travers des manifestations culturelles comme la danse, le theatre, la peinture et la litterature.

Posted on 16 March 2012, in Records. Bookmark the permalink. Leave a comment.

Leave a comment / Ecrire un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: