Je t’imagine

Je t’imagine comme une mer
Qui frissonne de trop de bleu
Sur la complainte des coquillages
Je t’imagine une nuit de fine pluie
Sur l’apesanteur des feuilles mortes
Qui s’obscurcissent de tes yeux

Et fleur. Feuille. Pollen

Je t’imagine fatiguée
Jusqu’au dernier mouvement de tes reins
Comme une main qui caresse mon sexe
Dans un rythme qui vient des plus profondes plénitudes
Je t’imagine tessons des pages froissées
Tel un écho de soif
Dans la démence des mots
Je t’image en trait d’union
Parmi les accords aiguisant
L’aventure de nos mains aveugles
Je t’imagine image fleurie de vert
Maquillée du sifflement du néant
Bousculant l’écriture de tes blessures
Jusqu’à la transcendance des miroirs
Image en clair-obscur
Où s’entrecroisent l’élan de nos gestes

Et fleur. Feuille. Pollen

Je t’imagine à marée basse
Sous les paupières figées de la mer
Cherchant la plénitude des saisons
Pour magnifier les vagues
Dans l’écume du soir

Il est d’autres temps
Pour l’espace qui m’habite
D’autres espaces
Pour le temps que je suis
Et demain j’étais accroché à tes regards
Pour prophétiser l’aventure de nos amours
Courbées sur le vertige des heures
Il est mi-nuit
Et fleur
Feuille
Pollen
Effroyablement mi-nuit dans le poème
Et j’irai hier entre la lumière et l’espace
Cueillir les corolles de nos baisers
Dans l’au-delà de l’amour
Tel un fleuve dans la mer de mon âme

Fred Lafortune

Advertisements

About EchoCulture.org

Echo Culture, créée en juin 2011 à Providence, Rhode Island (USA), est une association haitienne d’échanges culturelles, apolitique et à but non lucratif. Elle a pour mission de promouvoir l’art et la culture à travers des manifestations culturelles comme la danse, le theatre, la peinture et la litterature.

Posted on 18 November 2012, in French poetry and tagged , , , , , . Bookmark the permalink. 2 Comments.

  1. Gisette Jules Richard

    Tres joli. Quelle grande imagination? est-ce que cela veut dire que nous devons t’imaginer chanter l’amour sur un bateau faisant le vol-au-vent tout en admirant les vagues croyant qu’elle etait a tes cotes? ou faisais-tu un reve? si oui, que Dieu t’aide a faire de ce reve une realite. Si tu l’as deja realise que Dieu te benisse et que ta vie soit lumineuse.

    • Je te remercie Gisette… En fait, la vie est faite d’imagination. De grandes imaginations comme tu dis. Et surtout quand l’on est poète ou tout simplement artiste, l’on ne peut se permettre à ne pas se lancer dans cette quête de l’imaginaire, du moi intérieur… C’est une perpétuelle partance quoi.

      J’aime tes commentaires

      A plus
      Fred

Leave a comment / Ecrire un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: