Les auteurs à lire selon Ernest Hemingway

hermingway

En 1934, un jeune étudiant part en stop rencontrer Ernest Hemingway et revient avec les conseils de l’écrivain.

Partir à la recherche de son auteur favori, traverser les États-Unis sous le seul prétexte d’un coup de cœur littéraire trouvé dans un journal au hasard d’une nouvelle… cela pourrait être l’intrigue d’un roman, c’est une histoire vraie.

1934. Arnold Samuelson, 22 ans, diplômé en journalisme, part en Floride rejoindre l’auteur de cette fameuse nouvelle : Ernest Hemingway. Arrivé chez lui, les mots lui manquent, mais il se reprend grâce à a sa motivation initiale : la nouvelle « One Trip Across » (qui deviendra plus tard le roman To Have and Have Not). Samuelson avoue à son idole sa difficulté à écrire, ce sur quoi Hemingway lui donne de précieux conseils : «Il ne faut pas trop écrire dans le même temps, toujours en laisser un peu pour le lendemain. Le principal, c’est de savoir à quel moment s’arrêter». Puis il lui conseille de se nourrir des classiques, des romans qui ont résisté au passage du temps, quitte à s’éloigner un peu des auteurs contemporains, et lui laisse une liste de seize ouvrages qu’il considère comme les indispensables de sa propre expérience littéraire :

The Blue Hotel de Stephen Crane
The Open Boat de Stephen Crane
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Les Gens de Dublin de James Joyce
Le Rouge et le noir de Stendhal
Of Human Bondage de Somerset Maugham
Anna Karenine de Léon Tolstoï
Guerre et Paix de Léon Tolstoï
Les Buddenbrooks de Thomas Mann
Hail and Farewell de George Moore
Les Frères Karamasov de Fedor Dostoïevski
The Oxford Book of English Verse
L’Énorme Chambrée de E.E. Cummings
Les Hauts de Hurevent de Émily Brontë
Far Away and Long Ago de W.H. Hudson
L’Américain de Henry James

 

Il lui confie également une copie de son propre livre A Farewell to Arms. Arnold Samuelson écrivit à son tour un texte, sous forme de mémoires relatives à cette expérience humaine et littéraire vécue avec Ernest Hemingway : With Hemingway: A Year in Key West and Cuba.

Source: Le Magazine Littéraire

 

Advertisements

About EchoCulture.org

Echo Culture, créée en juin 2011 à Providence, Rhode Island (USA), est une association haitienne d’échanges culturelles, apolitique et à but non lucratif. Elle a pour mission de promouvoir l’art et la culture à travers des manifestations culturelles comme la danse, le theatre, la peinture et la litterature.

Posted on 25 May 2013, in French Literature and tagged . Bookmark the permalink. Leave a comment.

Leave a comment / Ecrire un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: