La Chine arrête un éditeur avant la parution d’un livre dissident

Un éditeur de Hong Kong, qui allait diffuser un livre dissident sur le président chinois Xi Jinping, a été arrêté voilà trois mois, apprend-on de l’agence Reuters. Détenu depuis le mois d’octobre, Yao Wentian, âgé de 73 ans, dirige Morning Bell Press. Selon des sources proches de son épouse, les autorités n’auraient pas dévoilé les réelles accusations portées contre lui.

Yao Wentian, éditeur de 73 ans et directeur de la maison d’édition hongkongaise Morning Bell Press, a été arrêté par la police chinoise.

Selon sa famille, l’éditeur chinois aurait disparu le 27 octobre 2013, victime de ce qui semblerait être un coup monté. Des policiers l’auraient attiré à Shenzhen, ville frontalière de Hong Kong, afin de l’extrader vers la Chine. Le statut spécifique de Hong Kong (ancienne colonie britannique passée sous l’autorité chinoise en 1997) lui fait jouir d’une législation plus souple que celle en vigueur en Chine. Ainsi les éditeurs, en publiant leurs livres à Hong Kong, échappent plus facilement à la censure politique systématiquement pratiquée par les autorités chinoises. À l’inverse, ces dernières sont obligées de composer avec les exceptions juridiques, comme celles observées à Hong Kong par exemple. L’on comprend alors mieux l’intérêt d’une extradition vers la Chine : les autorités chinoises ne pouvant enfreindre la législation hongkongaise. L’éditeur avait déjà signalé en 2012 le piratage de son compte gmail alors qu’il préparait la publication d’un livre critique sur l’ancien président chinois (Hu Jintao). De son côté, l’auteur, Yu Jie, n’est pas encore inquiété. Exilé aux États-Unis, il s’est livré à quelques commentaires : « Je pense que son travail sur le livre qui concerne Xi Jinping est la principale raison pour laquelle il a été arrêté ». L’ouvrage, Xi Jimping, le Parrain chinois, a été depuis retiré de la vente. Déjà en 2010, la publication de l’ouvrage de Yu Jie sur l’ancien premier ministre, Wen Jiabao, le meilleur acteur chinois, avait entraîné de vives réactions de Pékin, menaçant d’emprisonner l’auteur et l’éditeur. Malgré les difficultés et les menaces, Yu Jie et Yao Wentian avaient donc continué leur collaboration et le livre avait pu être édité. Mais cette fois ci, Pékin a, semble-t-il, décidé de serrer la vis, si tant est que l’on puisse encore la visser davantage…

Source: Le Magazine Littéraire

Advertisements

About EchoCulture.org

Echo Culture, créée en juin 2011 à Providence, Rhode Island (USA), est une association haitienne d’échanges culturelles, apolitique et à but non lucratif. Elle a pour mission de promouvoir l’art et la culture à travers des manifestations culturelles comme la danse, le theatre, la peinture et la litterature.

Posted on 27 January 2014, in French Literature. Bookmark the permalink. Leave a comment.

Leave a comment / Ecrire un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: